categories

search this site:

Custom Search


architecture books

Discount architecture books from Amazon

google sketchup
Wiley Pathways Introduction to Google SketchUp (Wiley Pathways) Aidan Chopra and Laura Town Paperback Buy this book in $ Buy this book in £

London Architecture and Design
Hardcover by daab
Price in US dollars
Price in UK pounds

HARNESSING 
MICROSTATION V8
G. V. Krishnan, James E. Taylor, Keith Harrell
OnWord Press; Book andCD-ROM edition
click for price in US $
click for price in UK £
Metric Handbook Planning & Design Data
David Adler (Editor)
Price in US $
Price in UK £

Ideas for Calp old town

The Town Council of Calp, in Alicante, announces an international tendering for new ideas to conceive and revitalize the historical centre of the town in order to promote the restoration of the space, to improve mobility and accessibility and to improve energy efficiency. In short, as explains César Sánchez, mayor of the town ‘we are talking about turning Calp into a better town; a fair, creative, ecological, human, plural and close place. A sustainable town’. The election of the winning project, awarded with 50,000 euros, will take place by a process with the participation of citizens at 16 or more. Previously, a professional jury would choose the best ten proposals.

The closing date for entries and collection of materials is the 30th of April, and projects should be presented before the 15th of September. [All the information at http://calpciutatsostenible.net]. The contest is international and open to all the professionals working in territorial development as a multidisciplinary concept. Projects should include a financial report and a report of process of execution with a total amount not exceeding the 800.000 euros.

The presented projects should face up the economical, social and environmental challenges presently in the Old Town ‘keeping its own essence, identity and idiosyncrasy as a part of the town’, states Mr. Sánchez. Among other aspects, creative solutions in order to attract new residents in this area and to promote the enterprising activity will be considered an advantage. Activity came to a halt despite the go-ahead program created by the municipal team, which included a 95% discount for business licenses. This process should also include actions concerning the cultural sphere to reevaluate the Historical Centre as a place of neighbourhood cohabitation and an attraction to people visiting the town.

However, to deal with these questions it is also necessary to act over the impact that the passage of time had without an integral action in the area: It is necessary to reconsider an urban renew with interventions regarding the streets’ design, pedestrian areas, facades, lighting… It is also necessary to conceive a new structure of mobility with an emphasis on pedestrian areas and the removal of architectural barriers; taking measures of energy efficiency.

From the beach to the Old Town

Connectivity will be another key element for the jury: the jury will favour the projects with a higher permeability between the historical centre and the periphery around town beaches, in such a way that people living or visiting the outlying areas discover and use the installations of the old town.

Lastly, this initiative focuses on social participation from its origins. Apart from the popular consultation that will decide the winning project, the rules of the contest specify that the promotion of the collaboration among citizens concerning gardening and use of public spaces will be considered to be positive.

———

La Mairie de Calp lance un concours public afin de repenser le centre historique de la ville

La Mairie de Calp, à Alicante, convoque un concours international d’idées pour repenser et revitaliser le centre historique de la commune dans le but de promouvoir la réhabilitation de l’espace, améliorer sa mobilité et son accessibilité, et miser sur l’efficacité énergétique. En définitive, comme l’explique le maire de la ville, César Sánchez, “faire de Calp une ville meilleure, juste, créative, écologique, humaine, différente et proche. Un ville plus durable”. Le choix du projet lauréat, récompensé de 50 000 euros, se fera à travers un processus de participation citoyenne ouverte à tous les habitants de plus de 16 ans. Auparavant, un jury professionnel sélectionnera les 10 meilleures propositions.

Le délai d’inscription et de remise du matériel expire le 30 avril, et les projets devront être remis avant le 15 septembre. [Toute l'information est disponible sur http://calpciutatsostenible.net/]. Le concours est international et est ouvert aux professionnels qui se consacrent à l’aménagement du territoire dans une perspective pluridisciplinaire. Les projets devront comporter un rapport économique et le processus d’exécution, dont le montant ne pourra dépasser 800 000 euros.

Comme l’explique Sanchez, dans le contexte actuel, les idées sont devenues un “outil essentiel”, en particulier au niveau local : “Ce concours international vise à reconnaître lesidées, le travail générateur de changement, afin d’assurer un nouvel avenir pour le Centre Historique de notre ville et, en définitive, pour tous ceux qui vivent Calp au quotidien.Des idées, qui créent également des emplois, non seulement parmi les promoteurs du projet lauréat et les entreprises locales qui exécuteront les travaux, mais aussi par voie de conséquence : nous recherchons une idée qui revitalise le noyau primitif de notre ville, sa partie historique, pour qu’il redevienne un épicentre de l’activité, de rencontre et de culture. Une ville durable est une ville où trouver des opportunités”, a signalé le maire.

Les projets soumis devront répondre aux défis économiques, sociaux et environnementaux auxquels est confronté aujourd’hui le Centre Historique “en gardant vivante son essence même, son identité et son idiosyncrasie comme une partie de la ville”, précise Sánchez. Une attention particulière sera accordée, notamment, aux solutions créatives visant à attirer de nouveaux résidents dans la zone et à encourager l’activité entrepreneuriale qui se trouve au point mort en dépit du programme proposé par l’équipe municipale, qui inclut une subvention de 95% des licences d’activités. Ce processus passe également par les interventions du point de vue culturel qui mettront en valeur le Centre historique pour en faire un espace convivial entre voisins et une attraction majeure pour ceux qui visitent la ville.

Cependant, afin d’aborder ces questions, il est également nécessaire d’agir sur l’impact des années passées et le fait qu’une intervention intégrale de cette zone n’ait pas été développée : il faut une réhabilitation urbaine de la zone, en proposant des interventions sur la conception de rues, zones piétonnes, façades, éclairage… Il est également nécessaire de concevoir une nouvelle structure de mobilité, en misant sur l’option de l’accessibilité aux piétons et l’élimination des obstacles en milieu urbain et la mise en place de mesures d’efficacité énergétique.

De la plage au Centre Historique

La connectivité sera un autre des éléments clés pour le jury : il s’agit de favoriser la perméabilité entre la partie historique et les zones périphériques autour des plages de la ville, de façon à ce que les personnes qui y habitent ou les visiteurs découvrent et utilisent les équipements du centre historique.

Enfin, l’initiative met l’accent sur la participation sociale à la source. En plus du processus de consultation populaire qui décidera du projet lauréat, le règlement du concours précise que la promotion de la participation citoyenne sur des questions telles que l’aménagement paysager et l’utilisation des espaces publics sera prise en considération.

Comments are closed.